Loreta Ivanauskas : « Nous avons eu une volonté de la gagne à toute épreuve cette saison »

Photos : Denis Valence Surf'Up Prod
Aujourd'hui, nous allons à la rencontre de Loreta Ivanauskas, responsable du centre de formation et entraineure de l'équipe réserve de N1 pour dresser le bilan de la saison.

Que penses-tu de la saison de l’équipe de N1 (qui termine à la 6e place de la poule 1 avec un bilan de 7 victoires, 2 nuls et 6 défaites en 15 rencontres) ?
Il y a eu un bon investissement des joueuses et c’est un groupe qui vit bien. Les relations humaines et affectives ont beaucoup contribué à mettre en place notre projet de jeu, trouver un bon fonctionnement. Cette solidarité est nécessaire dans les moments difficiles. Ensuite, concernant nos objectifs fixés en début de saison, nous les avons remplis en finissant dans la première moitié de tableau.

Quels sont les points positifs que tu as pu relever cette saison ?
Ce qui m’a marquée cette saison, c’est notre volonté de la gagne à toute épreuve et une solide gestion des money-times sur des matchs serrés. De plus, j’ai apprécié l’investissement individuel dans le travail au quotidien aux entraînements. Notre collaboration (entraînements en commun) avec le site d’excellence du Pôle Espoirs de Segré a beaucoup contribué au développement du handball dans notre Ligue mais aussi à la formation des jeunes joueuses à l’exigence de haut niveau.

Et les points négatifs ?
Je pense que le point à améliorer est la régularité durant les matchs, en montrant plus de patience et de justesse offensive.

La saison s’est arrêtée brutalement suite à la crise sanitaire, comment l’équipe a vécu cet arrêt soudain ?
Oui, la période a été bouleversante. Nous n’imaginions pas être arrêtées pendant si longtemps.
Nous pensions nous revoir dans deux semaines après l’annonce du confinement mais finalement nous avons vécu 3 mois sans notre sport qui nous passionne. Je pense que les filles ont plutôt bien vécu cette période en prenant des nouvelles les unes avec les autres, et en pensant à la santé de leurs proches.

Comment imaginais-tu la fin de saison ?
Personne ne pouvait imaginer qu’une telle catastrophe sanitaire arriverait et durerait. J’aurais bien aimé voir cette progression individuelle et collective jusqu’à la fin de saison. Nous espérions pouvoir faire mieux au classement que la 6ème place et pouvoir fêter notre parcours toutes ensemble.

La page se tourne sur cette saison particulière pour enchainer sur la nouvelle, comment vas-tu l’aborder avec l’équipe ? Quelles sont les modalités de reprise connues pour le moment ?
Je n’ai pas la réponse à toutes les questions pour le moment. Ce qui est certain c’est que nous allons prendre le temps nécessaire pour préparer la saison prochaine avec les recommandations fédérales concernant les 10 semaines de préparation. Nous avons une équipe avec une moyenne d’âge de 17,5 ans pour la saison prochaine. La préparation physique sera donc très importante tout au long de la saison. Ensuite, il nous faudra s’approprier le projet de jeu collectif, sans oublier la progression individuelle de chaque joueuse.

Quels sont les objectifs pour la saison prochaine ?  
Avant de passer à la saison prochaine, je souhaite remercier de la part de tout le staff les joueuses : Laura Jancel, Alizée Martin, Janna Sobrepera, Mathilde Kerinec, Flavie Le Doux, Loona Prud’homme et Emma Matoussi qui ne porteront plus le maillot rose la saison prochaine. Elles ont activement participé à la progression des résultats de notre collectif et nous pouvons leur souhaiter de la réussite dans leurs clubs respectifs.

Tous départs marquent l’histoire du club et nous les remercions pour leur investissement tout au long de ces années. Evidemment, nous aurions aimé toutes se retrouver pour fêter leurs départs.
Cette année, le déroulement du championnat de N1 a été modifié avec des phases des play-offs et des play-downs. Il faudra donc être d’attaque de suite dès le début de saison.
Pour cela, le recrutement a été organisé autour de jeunes joueuses pour le centre de formation avec l’arrivée de : Clara Vaxes, Lorine Boudekhane, Lauryn Cossou et Naemi Ardouin. Mais aussi avec l’intégration de 2 joueuses avec un peu plus d’expérience : Marnie Valette et Clara Friou. Il est également possible que quelques joueuses plus jeunes puissent intégrer notre effectif au cours de la saison.
En vue de tous ces renouvellements, l’important sera de créer et de pérenniser cet état d’esprit d’équipe dans un groupe qui vit bien. Le tout, en maintenant une détermination de gagnantes et de bosseuses.

Merci Loreta !! À la saison prochaine !