Les Bleues à Nantes

Hier soir, l’Équipe de France a joué son 1er match du Tour Principal au Hall XXL de Nantes face à l’Équipe du Danemark.

L’occasion de retrouver les joueuses du Nantes Atlantique Handball, Camille Ayglon-Saurina, Kalidiatou Niakaté et Catherine Gabriel sous le maillot bleu-blanc-rouge, ainsi que l’ex-nantaise et locale de l’étape, Estelle Nze Minko.

Résumé de la rencontre

Ce sont les Danoises qui ouvrent le score et qui prennent les devants au début de la rencontre.

Estelle Nze-Minko. Crédit Photo : S. Pillaud | Fédération Française de Handball

Les Bleues ouvrent leur compteur grâce à Grace Zaadi, puis à la nantaise Camille Ayglon-Saurina. Un arrêt d’Amandine Leynaud suivi d’une relance concrétisée par l’ailière droite Laura Flippes, puis d’un pénalty transformé par Allison Pineau, a suffit aux Françaises pour passer devant au score et prendre les rennes du match (4 à 6).

Kalidiatou Niakaté fait ses premiers pas sur le terrain du Hall XXL à la 21ème minute ; en quête de réussite, elle espère engranger de la confiance devant « son » public qui a répondu présent (environ 5 500 personnes).

La gardienne Française Amandine Leynaud, impériale dans sa cage, et la maîtrise globale des Bleues leur permettent de prendre le large (23 à 15 à 42′) et de gérer la fin de la rencontre.

Kalidiatou Niakaté. Crédit Photo : S.Pillaud | Fédération Française de Handball

C’est ce moment là qu’a choisi notre arrière Kalidiatou Niakaté pour se libérer en transperçant les filets danois à 2 reprises.

Le travail a été fait et bien fait pour les joueuses d’Olivier Krumbholz qui s’imposent avec la manière et font un pas de plus vers le dernier carré ; victoire 29 à 23.

 

 

 

 

Les réactions d’après-match

Kalidiatou Niakaté. Crédit photo ; Uros Hocevar.

 

 

Kalidiatou Niakaté : « Ça fait du bien de marquer et de jouer car je n’ai pas eu beaucoup de temps de jeu depuis le début de la compétition. C’était difficile de se mettre dedans en étant absente pour la Golden Leage (blessure à la cuisse) ; donc il m’a fallu un peu de temps pour me libérer et je suis contente que cela arrive ce soir à Nantes. J’ai été mis en confiance par mes coéquipières et par l’entraîneur ; on se soutient beaucoup et les joueuses qui ont plus de temps de jeu sont très présentes pour celles qui en ont un peu mois. L’ambiance a été parfaite et ça fait plaisir de jouer à la maison avec l’Équipe de France. »

 

Camille Ayglon-Saurina. Crédit photo : Stéphane Pillaud | FFHB

 

Camille Ayglon-Saurina : « On a travaillé collectivement et on a mis le plan a exécution, comme nous l’avons fait pour les 3 précédents matchs. Je suis contente d’être à Nantes c’est sûr, même si je l’avoue je ne me sens pas encore complètement Nantaise ; c’est plutôt Estelle la vraie Nantaise. Mais j’ai ma famille avec moi et ça c’est top et j’apprécie l’ambiance de fou du Hall XXL ! »

 

 

 

Olivier Krumbholz : « Le travaille paye toujours, et cette équipe travaille beaucoup. On prépare les filles sur tous les aspects, tactiquement et mentalement pour qu’elles soient prêtes à jouer ces moments là et c’est pour cela qu’elles répondent présentes. »

 

Nantes Atlantique Handball

Author Nantes Atlantique Handball

More posts by Nantes Atlantique Handball

Leave a Reply